Le jeûne intermittent vous aide-t-il vraiment à maigrir ?

Jeune intermittent

Depuis quelques temps, on entend de plus en plus parler du jeûne intermittent dans le monde du fitness et de la diététique. Appelé aussi intermittent fasting ou jeûne alterné, cette méthode serait censée nous faire perdre du poids. Avant de démêler le vrai du faux, nous allons d’abord nous pencher sur le terme en vous expliquant ce qu’est le jeûne intermittent et les bénéficies que l’on peut en tirer. C’est parti !

Le jeûne intermittent : c’est quoi ?

Comme son nom le laisse présager, le jeûne intermittent consiste à jeûner pendant un certain temps et alterner avec les périodes d’alimentation. Finalement, c’est un peu ce que vous faites le soir après le dîner jusqu’à votre petit-déjeuner le lendemain matin où vous restez environ 12 heures sans manger.

Dans le cadre de l’intermittent fasting, c’est quasiment pareil sauf que la période de jeûne est un peu plus longue puisqu’elle dure 16 heures. Les 8 heures restantes sont consacrées à la prise de nourriture. Pendant le temps de jeûne, seule l’eau est autorisée et, selon les recommandations, les boissons sans calorie et non sucrées le sont aussi (thé, café, …).

Le jeûne en jour alterné est une autre méthode assez similaire. Elle consiste à alterner les journées entières de jeûnes avec les journées d’alimentation normale, comme le régime 5:2 par exemple. Mais il s’agit bien du jeûne intermittent sur 24 heures dont nous parlons ici.

Si vous ne prenez pas de petit-déjeuner le matin, vous pratiquez le jeûne intermittent sans vraiment vous en rendre compte (comme moi). Mais le petit-déjeuner n’est pas le seul repas sur lequel on peut faire l’impasse pour respecter ces 16 heures de jeûne. Selon le mode de vie de chacun, certaines personnes vont préférer manger le matin et pas le soir. Tout dépend de vos habitudes et de vos préférences.

Jeune intermittent maigrir

Le jeûne intermittent est pratiqué dans le but d’améliorer sa santé, sa digestion, son niveau de résistance à l’insuline ou pour mincir. Vous verrez cependant que la perte de poids ne découle pas forcément du jeûne intermittent.

Pourquoi le jeûne intermittent ne fait pas maigrir directement

Si on reprend la définition même de l’intermittent fasting, ce procédé ne consiste pas à maigrir directement puisque vous consommez le même nombre de calories que vous mangeriez en temps normal mais simplement dans une fenêtre de temps réduite. Vos repas et collations ingérées dans les 8 heures de la journée seront donc plus consistantes pour compenser le repas supprimé en quelque sorte.

Avec le jeûne intermittent, le nombre de calories total ne change pas, c’est la répartition calorique qui varie.

Le jeûne intermittent n’est pas un régime hypocalorique puisque vous mangez la même quantité de calories par jour. En revanche, la pratique du jeûne intermittent aide à diminuer votre apport calorique journalier puisque vous avez moins de moment dans la journée pour manger. Voilà pourquoi on l’associe souvent à un régime.

En réduisant les moments de prises alimentaires dans la journée, il y a de fortes chances que vous mangiez moins et que vous soyez en déficit calorique. C’est pourquoi le jeûne intermittent peut favoriser la perte de gras.

Vous l’avez compris, si votre objectif principal est de maigrir, l’intermittent fasting a lui seul ne suffit pas. Votre alimentation, même dans une fenêtre de temps réduite, doit être équilibrée et vous devez maintenir un léger déficit calorique. Si vous ajoutez à cela la pratique d’une activité physique, les résultats sur votre corps seront encore plus probants. Soyez tout de même vigilants si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport à jeun.

La méthode du jeûne intermittent peut également être intéressante si vous faites face à une stagnation de poids, les périodes de jeûnes pouvant aider à relancer la perte de poids. C’est d’ailleurs le principe du jeûne Cohen 16 heures accessible dans son programme minceur Savoir Maigrir.

Face aux régimes hypocaloriques classiques, il semblerait que le jeûne intermittent tire son épingle du jeu. Une étude réalisée sur des adultes obèses pratiquant le jeûne intermittent a prouvé que cette méthode était efficace pour perdre du poids sur le long terme.

Les avantages du jeûne intermittent sur la santé

Les avantages du jeûne intermittent ne s’arrêtent pas à la perte de gras qu’il peut induire. Pour un individu en bonne santé qui n’est pas sujet aux crises d’hypoglycémie, le jeûne intermittent peut réduire le mauvais cholestérol et améliorer la pression artérielle. D’après une étude réalisée en 2017, le jeûne alterné améliorerait également la sensibilité à l’insuline. Cela s’explique par le fait qu’un nombre de prises alimentaires réduit provoquera forcément moins de fluctuations de glycémie au cours de la journée. À terme, cela peut réduire les risques de souffrir du diabète de type 2.

Bien que cette méthode présente plusieurs avantages pour la santé, elle n’est pas adaptée à tout le monde.

Je vous invite à la tester pendant quelques jours avant de vous projeter sur le long terme. Vous verrez si le jeûne intermittent est adapté à vous ou non. Pour ma part, je n’ai ressenti aucune frustration étant donné que je n’ai pas faim le matin et que le petit-déjeuner n’a jamais été mon repas favori. Ce type de régime alimentaire me convient donc parfaitement mais ce n’est pas forcément votre cas. Alors même si c’est un peu la tendance du moment, écoutez votre corps avant tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.