Bannir le pain de votre alimentation : bonne ou mauvaise idée ?

Dans cet article, je vais vous parler du pain, un aliment que j’apprécie tout particulièrement et je ne suis certainement pas la seule à en croire les chiffres : les Français consommeraient 120 g de pain chaque jour, soit 43,8 kg par an ! Même si beaucoup en consomment, sa réputation est un peu mise à mal depuis quelques temps. On remet en cause ses bienfaits nutritionnels et on l’accuse surtout de faire grossir. Je vais tenter de vous éclairer parmi toutes les informations qu’on peut trouver au sujet du pain.

Pain blanc VS pain complet, lequel choisir ?

Le pain blanc est celui qu’on retrouve habituellement sur la table. Il est fait à partir de farine de blé blanche et contient 265 kcal pour 100 g. Pour obtenir cette farine blanche, cette dernière a été raffinée. Le raffinage est un processus industriel visant à augmenter le temps de conservation des aliments mais il détruit aussi une part importante des nutriments. La baguette a également un index glycémique très élevé (95) ce qui induit une augmentation rapide de la glycémie et une forte sécrétion d’insuline.

On entend souvent dire que, consommée en trop grandes quantités, la baguette blanche serait à l’origine des kilos en trop. Alors, oui le pain peut faire grossir si on en mange trop mais c’est le cas de tout aliment consommé en excès. On peut tout à fait consommer du pain blanc sans grossir du moment que l’on ne dépasse pas nos besoins caloriques. Pour vous aider à contrôler vos portions, le complément alimentaire PhenQ est très efficace.

Sans pour autant supprimer la baguette, sa consommation est tout de même à limiter et à intégrer dans une alimentation équilibrée.

Ceci dit, le pain blanc n’est pas forcément le meilleur choix que l’on puisse faire d’un point de vue nutritionnel. Le pain complet est sans doute une alternative très intéressante. Personnellement, au niveau du goût, je le trouve aussi excellent et j’ai l’impression qu’il se conserve plus longtemps.

Le pain complet contient légèrement plus de calories que le pain blanc mais c’est surtout au niveau de sa composition qu’il diffère. Il est fabriqué à partir de farine de blé complet (ou semi-complet). À l’inverse des grains de blé raffinés qui contiennent seulement l’amande du grain (riche en glucides), le grain de blé complet est intact. Il est constitué de l’enveloppe ou le son (riche en fibres, protéines et minéraux), l’amande et le germe (riche en acide gras insaturés, protéines, vitamines et minéraux).

Pain

Le pain complet est donc plus riches en fibres et il rassasie plus longtemps. L’autre avantage est qu’il possède un index glycémique assez bas (55) beaucoup moins élevé que le pain blanc. Dans la mesure du possible, je vous conseille de l’acheter bio car on peut retrouver des pesticides dans l’enveloppe du grain. Si vous appréciez son goût, c’est donc une alternative plus saine que le pain à base de farine blanche.

Avec plus de fibres, de vitamines, minéraux et un index glycémique moins élevé, le pain complet est plus intéressant que le pain blanc au niveau nutritionnel.

L’idéal est d’alterner avec du pain à la farine blanche et à la farine complète. Cependant, je vous déconseille de bannir totalement le pain (blanc ou complet) de votre alimentation car cela créera des envies encore plus fortes envers cet aliment et des compulsions alimentaires.

Varier les plaisirs avec le seigle, l’épeautre et le maïs

Même si le pain à la farine de blé est le plus commun, je vous invite à vous déguster des pains fabriqués à base d’autres céréales. Nous n’y pensons pas forcément mais c’est l’idéal pour varier les bienfaits nutritionnels (vitamines, minéraux, antioxydants, …) et les goûts.

Certaines boulangeries proposent des pains à base de farine de seigle, de sarrasin, de maïs, de petit épeautre, de châtaigne ou de quinoa. L’avantage majeur de ces farines est qu’elles contiennent peu de gluten (voire pas du tout) à l’inverse de la farine de blé. On sait désormais qu’en rendant la muqueuse intestinale perméable, le gluten peut provoquer des réactions inflammatoires et immunitaires chez certaines personnes. Il peut donc être intéressant de limiter sa consommation de gluten et se tourner vers ces autres types de farine.

Se priver de pain n’est pas une bonne idée

Vous l’avez compris, c’est une mauvaise idée de vouloir se priver complètement de pain pour maigrir car sur le long terme vous développerez une obsession autour de cet aliment et vous voudrez en manger encore plus.

Il faut simplement essayer de se rationner et équilibrer vos assiettes. Par exemple, si votre repas contient déjà des féculents, mangez un peu moins de pain en accompagnement. Dernier conseil : variez votre alimentation en intégrant d’autres types de pain pour profiter de différents nutriments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.